À la découverte de l'argousier


J'ai récemment découvert l'argousier en allant visiter les Jardins de Hatley. Je ne connaissais pas ce fruit avant ce jour là et pourtant il mériterait d'être plus connu. 

L'argousier est un petit fruit rond qui mesure de 1 à 2 centimètres et qui est gorgé de vitamine C (selon Céline, la propriétaire de ces champs, 10 fruits suffisent à obtenir la portion quotidienne en vitamine C). Son goût se situe entre l'orange et le citron et il est consommé plutôt préparé : en jus, sorbets, confitures, desserts ou en accompagnement d'un plat salé. Il peut être consommé brut mais il est très acide (un peu comme si on mordait dans un citron ...). Ses feuilles, séchées, peuvent même être consommées en tisane. Bref, l'argousier est un aliment très riche et a aussi beaucoup de vertus médicinales.

Argousier - Arbre mâle (à gauche) et femelle (à droite)





Bien sur, j'ai rapporté pleins de produits de ma visite : des confitures, feuilles séchées et un demi kilo d'argousier. Ce qui est bien avec l'argousier, c'est que le fruit se congèle très bien donc il suffit d'en rapporter un gros paquet et de le congeler pour en avoir toute l'année. 

Avec cet argousier, je me suis lancée dans la cuisson de cuisses de poulet à l'argousier, aux raisins et romarin. Le poulet mijote dans cette sauce, avec un mélange sucré, acide et aromatique c'est divin ! J'ai hâte de continuer à tester mon argousier qui m'attend au congélateur dans d'autres recettes. 

Et vous, vous connaissiez l'argousier ? Comment le cuisinez-vous ?

Poulet à l'argousier, raisins et romarin

.


16 commentaires:

  1. C'est une jolie découverte et un joli voyage photographique!

    RépondreSupprimer
  2. Ciao, merci pour la découverte culinaire!Je ne connaissais pas du tout...

    RépondreSupprimer
  3. Alors là, belle découverte que celle-ci. Je ne connaissais pas du tout, et je suis curieuse d'en connaître son goût ... Belle façon de le préparer en tout cas !

    RépondreSupprimer
  4. Miam cela à l'air bien bon, mais c'est facile à trouver? Même en France? Dans le cas où on n'en a pas par quoi pourrait on le remplacer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on en trouve pas partout. Je sais qu'il est cultivé en France mais je ne pourrais pas te dire où. Tu peux le remplacer par des agrumes, je verrais bien un mélange orange/pamplemousse/citron, avec les zestes + les jus (ça me donne envie d'essayer !)

      Supprimer
  5. je ne sais pas si on peut en trouver par chez nous - bonne journée fleurie - bises

    RépondreSupprimer
  6. Je connaissais l'argousier pour ses vertus, mais je n'en ai jamais goûté. Ca me tente beaucoup ! Je vais faire une petite enquête pour voir si on peut en trouver en Belgique. En tout cas, merci pour ce petit reportage et cette belle recette. Bises

    RépondreSupprimer
  7. Elles sont magnifiques tes photos ! J'ai de la confiture d'argousier que je n'ai pas encore utilisée, mais j'irais bien en chercher des fraîches aux Jardins d'Hatley suite à ton article !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Tu me diras ce que tu en a pensé !

      Supprimer
  8. C'est vrai que j'avais déjà entendu le nom mais je n'en avais jamais vu et encore moins dégusté. Je pense que ça me plairait, en tout cas cuisiné comme dans ta recette :-)

    RépondreSupprimer
  9. Oui, je connais bien l'argousier, j'en ramasse tout près de chez moi à chaque automne pour faire mon jus d'argousier très riche en vitamine C.
    C'est ma cure d'avant l'hiver.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour pomme cannelle comment extraits tu le jus ? j'aimerai bien utiliser les baies de mon jardin

      Supprimer
  10. Je n'ai jamais pu en goûter ailleurs que dans les bonbons Ricola à l'argousier (délicieux quand on aime ce genre de bonbecs) ; il n'y en a pas par chez moi et c'est bien dommage car aimant tellement le goût de ces bonbons j'aurais bien envie d'en cuisiner !

    RépondreSupprimer
  11. Oh je connais bien l'argousier ! J'ai passé mon enfance en Russie où on avait une datcha (maison de campagne avec un potager) avec un argousier. Je n'aimais pas ramasser ses baies car l'arbre avait des épines. Ma grand-mère faisait des gelées, des confitures mais aussi de l'huile (on utilisait ce qui restait des baies après avoir pris leur jus, passait ce reste au four, puis laisser macérer dans de l'huile pendant 2-3 mois en ménageant souvent) ! On faisait aussi des thés et des infusons avec des feuilles et de jeunes pousses, et avec des baies bien sûr ! Quels tendres souvenirs d'enfance... Aujourd'hui j’aimerais bien avoir mon propre argousier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont des beaux souvenirs ... ton huile à l'argousier me donne des idées ;) À bientôt.

      Supprimer